L’économie, science des intérêts passionnés

(100)
L’économie, science des intérêts passionnés application/pdf icon
2006

Introduction à Gabriel Tarde, Psychologie économique, Paris, Les Empêcheurs (avec Vincent Lépinay). [Publication d’un extrait in « L'économie est subjective donc quantifiable » pp. 379-384, Michel Wieviorka: Les sciences sociales en mutation, Editions Sciences Humaines, Auxerre, 2007]

Abstract

Supposons que Karl Marx ait publié LE CAPITAL et que personne n’y ait prêté attention. Un siècle après on redécouvrirait ce livre et l’on resterait stupéfait devant l’ampleur et l’audace d’une œuvre isolée, incomprise, sans effets scientifiques, politiques, sociaux ; une œuvre que n’auraient développée ni disciple, ni exégèse, que ne serait venu transformer aucun essai plus ou moins malencontreux d’application. Comme l’histoire du 20° siècle aurait été différente si le bréviaire des hommes d’action eût été le livre de Tarde, PSYCHOLOGIE ÉCONOMIQUE, paru en 1902, au lieu de celui de Marx ! Mais il n’est peut-être pas trop tard pour réinventer, par un petit essai d’histoire-fiction, une théorie de l’économie politique dans laquelle Tarde aurait joué le rôle dévolu dans l’histoire, la vraie, aux arguments de Marx.

Downloads
Translations

2009: Anglais / English
« The Science of Passionate Interests : An Introduction to Gabriel Tarde’s Economic Anthropology », Prickly Paradigm Press, Chicago, 2009

2009: Espagnol / Spanish
« La economia, ciencia de los intereses apasionados – Introduccion a la antropologia economica de Garbiel Tarde », translated by Heber Cardoso, Manantial, Buenos Aires, 2009

2010: Allemand / German
« Die Ökonomie als Wissenschaft der leidenschaftlichen Interessen », translated by Gustav Roßler, Suhrkamp, Francfort, 2010

2017: Chinois, Taiwan
Editeur: SOCIO Publishing